Que faut-il faire lorsqu’on achète un appartement ?

En consultant des annonces immobilières sur internet, vous trouverez à coup sûr l’appartement de vos rêves. Une fois que vous aurez trouvé le logement qui se rapproche le plus de vos goûts et de vos exigences, vous allez procéder bien évidemment à la visite des lieux. Sachez que cette étape est cruciale, car elle précède souvent la conclusion de la vente (en cas de coup de cœur). Pour vous aider à prendre une décision avant l’achat de votre futur appartement, voici quelques astuces à connaitre. Lorsque vous avez obtenu un rendez-vous avec le propriétaire, faites en sorte d’arriver en avance sur les lieux. Cela vous permettra de faire le tour du quartier et de découvrir les alentours et surtout de localiser les commerces de proximité, les transports, les écoles, etc. En outre, si vous constatez que l’accès qui donne à l’immeuble est libre, n’hésitez pas à y entrer pour voir l’état général de l’habitation, notamment sur les parties communes. Si vous avez l’occasion de rencontrer le gardien de l’immeuble, posez-lui des questions sur l’ambiance de vie qui y règne, car il côtoie et croise les résidents tous les jours.

Quels sont les critères à retenir lors d’une visite ?

Au moment de la visite proprement dite, vous devez retenir les points suivants avant l’achat d’un appartement. La première chose à faire est de regarder l’état des plafonds, des portes, des murs et des fenêtres. D’habitude, notre attention se porte généralement sur la grandeur du logement, pourtant il est primordial de vérifier l’état de ces éléments cités précédemment. Il faut également vérifier l’exposition du bien par rapport à la lumière. L’idéal serait que l’appartement bénéficie d’une exposition « est-ouest » plutôt que d’une exposition « nord-sud ». En effet, si une pièce est exposée au nord, la chauffer sera une tâche difficile. De plus, vous risquerez d’avoir une addition bien salée sur votre facture d’électricité. Par ailleurs, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous tiquent au propriétaire, notamment en ce qui concerne la surface du logement, le fonctionnement des cheminées, le mode de chauffage et de production d’eau chaude, le montant des charges ou encore la disponibilité du logement (si celui-ci est libre rapidement ou pas).

L’essentiel à savoir sur le compromis de vente et l’acte de vente

Si l’appartement que vous avez visité vous a plu, vous pouvez maintenant vous mettre d’accord sur le prix de vente final avec le propriétaire avant de signer le compromis de vente. Dans son contenu, vous trouverez l’engagement du vendeur dans laquelle il mentionne qu’il est bel et bien le propriétaire de son bien. Il est à noter que la signature de ce document utile dans l’achat d’un appartement et peut se faire sans la présence d’un notaire (signature sous seing privée). Une fois le compromis de vente signé, vient ensuite la signature de l’acte de vente qui doit se faire obligatoirement chez le notaire. Il faut savoir que le compromis de vente et l’acte de vente sont complémentaires, car ils contiennent tous deux toutes les conditions de vente établies par le vendeur et l’acheteur.